mercredi 22 mai 2019

Les carnets de Cerise et Valentin, de Joris Chamblain et Aurélie Neyret


Illustrateur·trice·s : Aurélie Neyret
Scénariste·s : Joris Chamblain
Coloriste·s : Aurélie Neyret et Fabien Blanchot
Éditeur·trice : Soleil
Collection : Métamorphose
Pages : 56
Date de parution : 21 novembre 2018
Genre·s : Bande-dessinée, jeunesse, aventure

Synopsis : Premier album spin-off des Carnets de Cerise, Les Carnets de Cerise et Valentin propose une histoire à deux niveaux de lecture autour de la peur de l’inconnu.

Valentin – tout comme Cerise, sa maman et le papa de Valentin – s’apprête à partir pour un long voyage autour du monde. Mais il n’a que sept ans et ce voyage lui fait un peu peur.
Pour tenter d’apaiser cette angoisse, Cerise et lui ont imaginé une histoire d’extraterrestres : dans la nuit du 18 août, Toloh-Tim a atterri dans le jardin. Il veut fuir une mission spéciale qu’il devait accomplir. Mais laquelle ? C’est ce que les agents spéciaux Cerise et Valentin devront découvrir.

Mon avis : Contrairement à ce que les fans pensaient, les aventures de Cerise ne se sont pas arrêtées avec Des premières neiges aux perséides (le cinquième volume de la série que j'ai beaucoup aimé), puisque Les carnets de Cerise et Valentin est le premier spin-off. 

Dans cet ouvrage, Cerise (qui est désormais une adolescente bien dans sa peau) s'apprête à partir avec sa famille nouvellement recomposée : sa mère, son frère Valentin et le père de celui-ci. 

Seulement, le petit garçon, âgé seulement de sept ans, angoisse à l'idée de s'en aller et ne parvient pas à exprimer ses émotions... Afin de l'aider, sa sœur va inventer une histoire avec des extra-terrestres, pour qu'il puisse dire ce qu'il ressent. 

C'est assez différent de la série inventée par Joris Chamblain, et j'ai moins accroché avec cette histoire, ne sachant pas où le scénariste voulait nous emmener. Néanmoins, et même si les carnets prenaient un peu trop de place dans le récit, c'était un chouette moment de lecture. 

Quant aux illustrations d'Aurélie Neyret, elles sont toujours aussi plaisantes et agréables. J'ai vraiment un coup de coeur pour son trait de crayon, et j'ai hâte de voir ce qu'elle va faire à côté des spin-off de Cerise. 

Cette intrigue permet d'aborder les sentiments des enfants et la difficulté pour elleux de les communiquer avec les adultes, et ce que ces derniers peuvent dire qui peut être mal interprété par les plus jeunes. Les émotions sont le sujet principal de ce livre plutôt réussi. 

15/20

Aucun commentaire:

Publier un commentaire