mercredi 19 décembre 2018

W.I.T.C.H., saison 2, d'Elisabetta Gnone

Auteur·rice·s : Elisabetta Gnone
Éditeur·trice : Glénat
Genre·s : Bande-dessinée, jeunesse, fantastique

Synopsis : Lorsque Will déménage à regret à Heatherfield, elle est soulagée de trouver Taranee, une nouvelle élève comme elle. Les deux amies se lient rapidement avec d'autres collégiennes : Irma, Cornelia et Hay Lin. Une force inconnue et magique les unit. Dotées de ces pouvoirs surnaturels, sauront-elles mener à bien la mission qui les attend ?

Mon avis : 

Je sais qui tu es, tome 1 (56 pages) : Cette nouvelle saison démarre fort, entre Cornélia qui ne se remet pas de la disparition de l'être aimé et ne veut pas voir ses amies, les pouvoirs des Gardiennes qui ne sont plus aussi opérationnels, l'annonce de la mère de Will et cet homme mystérieux qui terrorise Taranee... 

Je ne savais plus où donner de la tête, et j'ai comme l'impression que cette histoire aurait méritée d'être étendue sur deux tomes afin que le flot d'informations soit moins important. Mais l'avantage, c'est que je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer ! 

C'était un plaisir de retrouver les W.I.T.C.H. (ma dernière lecture remonte à un mois tout pile, d'ailleurs), d'autant plus que je ne me souvenais plus du tout de ce qui se passait dans ce tome... 

Malheureusement, je trouve que les évènements s'enchaînent trop vite, ce qui le met un poil en-dessous des autres. 

13/20

Fin d'un rêve, tome 2 (63 pages) : Dans ce tome, les cinq sorcières vont être confrontées à une nouvelle créature et cela va influer sur leurs pouvoirs, tandis qu'elles continuent de se disputer et de s'éloigner... 

On sent le tournant que les scénaristes ont pris avec la seconde saison, et tout est désormais différent d'avant... ce qui est au final plutôt intéressant.

J'avais également lu ce livre il y a quelques années, mais je m'en suis souvenu au fil de ma lecture... ce qui est plutôt chouette, parce que j'ai l'impression de découvrir un nouvel épisode des W.I.T.C.H. 

Cette suite est meilleure que la précédente, l'histoire prend plus son temps et c'était agréable. Au niveau des illustrations, j'ai trouvé que c'était parfois un peu inégal, cependant.

14/20

Le courage de choisir, tome 3 (56 pages) : Les pouvoirs des Gardiennes ont disparus et Luba, de Kandrakar, désire les juger pour ce qu'elles ont fait, tandis que Cornélia veut faire revivre Caleb, son amour perdu... 

C'est un tome plein de rebondissements, avec un affrontement qui se termine un peu trop rapidement mais qui va amener des événements qui auront sûrement beaucoup d'importance par la suite... 

C'était la première fois que je découvrais cette histoire, ne l'ayant pas lue, contrairement aux autres, dans les magazines W.I.T.C.H. de l'époque. C'était agréable de découvrir une aventure qui, du coup, me semblait être nouvelle. 

Je déplore le fait que ce soit parfois très simple, mais je garde en tête qu'il s'agit d'ouvrages destinés aux enfants et ados, et j'ai passé un bon moment de lecture. 

15/20

La marque de Nérissa, tome 4 (54 pages) : Alors qu'elles partent quelques jours en vacances, les cinq Gardiennes vont devoir affronter une nouvelle ennemie, qui semble très puissante et déterminée à les anéantir et à voler le coeur de Kandrakar...  

C'est un peu dommage que ce personnage surgisse un peu de nulle part avec les explications de Yan Lin qui auraient pu être amenées avant, mais l'intrigue me semble néanmoins très intéressante... Nérissa refait surface et les prochains tomes vont probablement tourner autour de cette histoire. 

Ce quatrième tome pose donc les bases avec cette ennemie, et c'était également l'occasion de voir Will, Irma, Taranee, Cornélia et Hay Lin dans un tout autre endroit, en vacances (comme le suggère d'ailleurs la couverture). 

Je n'avais jamais lu cette bande-dessinée, si bien que j'étais contente d'en apprendre plus sur Nérissa (que je connaissais déjà, ayant découvert les tomes de manière décousue, il y a quelques années). J'ai hâte de voir où cela va nous mener !

15/20

Ne ferme pas les yeux, tome 5 (55 pages) : Les W.I.T.C.H. doivent passer des vacances chacune de leur côté, avec leurs familles respectives, et cette séparation risque de les mettre en grand danger puisqu'elles sont poursuivies par Nérissa et ses sbires. Elles échafaudent alors un plan pour se retrouver en cas d'urgence... 

Je connaissais bien cette histoire, l'ayant lue à de nombreuses reprises dans un des magazines que je possède, mais n'ayant pas forcément lu les tomes précédents, je ne comprenais pas tout, et c'est beaucoup plus clair aujourd'hui. 

La magie est toujours aussi présente, à la fois avec les essais à la téléportation, et le combat qu'il va y avoir. Mais, au-delà de ça, les histoires des cinq adolescentes amènent un brin de légèreté, et l'humour est au rendez-vous, comme d'habitude. J'ai particulièrement aimé les passages avec le maire, qui étaient vraiment drôles. 

Au vu de ce qui se passe à la fin de cette histoire, j'ai hâte de pouvoir enfin découvrir la suite !

15/20

Fragments d'été, tome 6 (56 pages) : Il semblerait qu'avec les vacances, les W.I.TC.H. aient oublié Caleb, prisonnier de Nérissa... non pas parce que le soleil leur a tapé sur la tête ou que leurs histoires d'amour naissantes (avec Hay Lin qui a fait la connaissance d'Eric), mais parce que l'Oracle a décidé de leur effacer les souvenirs... 

Pour le moment, je ne comprends pas la décision de l'Oracle ni son utilité, mais cela va être expliqué dans les prochains tomes, normalement. D'ailleurs, j'ai trouvé que celui-ci n'était pas vraiment utile et n'apportait pas grand chose à l'histoire. 

Au final, il ne se passe pas tant de choses que ça, comparé à d'autres volumes... Bien sûr, il y a Nérissa qui essaie de regagner du pouvoir, Will qui ne comprend pas l'attitude de Matt, Caleb qui est emprisonné, Luba qui cherche à se racheter et l'arrivée d'Eric à l'école. Mais tous ces éléments ne m'ont pas aidée à accrocher plus que ça à ce sixième tome. 

Ce que je déplore, c'est surtout qu'il n'y a pas de réponse à nos questions, que ça en amène de nouvelle et que l'intrigue n'a pas beaucoup avancé. Malgré tout, il y a des choses importantes qui se sont passées et qui me donnent envie de lire la suite très vite !

13/20

L'autre vérité, tome 7 (56 pages) : Tandis que Will, Irma, Taranee et Cornélia font des rêves angoissants à cause de Narcissa, Hay Lin, elle, dort comme un bébé mais est obsédée par une musique qui lui trotte dans la tête... et les cinq WITCH, en proie aux doutes, décident tout de même d'affronter l'ancienne Gardienne sur son terrain... 

Cette fois, ce tome est une découverte inédite pour moi, et je commence à apprécier de plus en plus l'intrigue autour de Nérissa. Petit à petit, les informations distillées dans les différents ouvrages permettent de mieux comprendre ce qui s'est passé avant... et contrairement au précédent tome, j'ai trouvé celui-ci plus intéressant. 

J'ai bien aimé avoir une vision de ce à quoi ressemblaient les anciennes Gardiennes dans leur jeunesse, et j'espère en apprendre plus sur elles par la suite...

Il y a un petit combat qui est mené dans cette histoire, qui était plutôt original et appréciable. 

15/20

Le souffle de la haine, tome 8 (55 pages) : Comme on pouvait s'en douter, le combat pour les Gardiennes n'a pas été si facile. Will est pleine de doutes, amenés en partie par des intervenant·e·s extérieur qui ne lui veulent pas du bien... Je l'ai trouvée parfaitement insupportable dans ce tome, elle se met à geindre pour pas grand chose et elle agit de manière inconsidérée (bien que ça puisse se comprendre, au vu de son jeune âge, qu'il ne soit pas simple de gérer une aussi grande responsabilité que le cœur de Kandrakar). 

Il y a pleins de rebondissements et l'affrontement entre amies était intéressant, même si le conflit survient de manière un peu trop brusque pour que ce soit vraiment crédible. 

Hay Lin, Irma, Taranee, Will et Cornélia doivent de nouveau faire face à leur ennemie, qui est plus puissante que ce qu'on pouvait imaginer. 

15/20

Sous le signe de l'ombre, tome 9 (55 pages) : Après les récents événements, Will n'a plus confiance en elle et même ses amies ne parviennent pas à l'aider. Pourtant, la guerre s'annonce proche et les cinq sorcières vont devoir trouver une solution afin que Nérissa ne l'emporte pas. 

Dans ce volume, on sent que la fin de la saison arrive et que le combat final avec l'ancienne Gardienne ne va plus tarder. Pour moi, il ne fait nul doute que Kandrakar l'emportera, mais le suspens est tout de même là. N'ayant lu que quelques un des tomes de cette saison, je ne sais pas du tout à quoi m'attendre. 

J'ai beaucoup aimé Sous le signe de l'ombre pour les graphismes, que j'ai trouvés particulièrement plus travaillés que d'ordinaire (même si la saga a toujours de belles illustrations, depuis le début). Federico Bertolucci (qui a illustré cet épisode) a pu mettre en place les moments de magie avec beaucoup de talent. 

15/20

Cœur brisé, tome 10 (55 pages) : C'est un des rares tomes de cette seconde saison que j'ai déjà lu auparavant, mais je ne m'en souvenais pas très bien. Durant cet épisode, les cinq Gardiennes vont de nouveau devoir se confronter à leur ennemie, Nérissa, qui a la capacité de leur faire croire certaines choses... 

C'est assez surprenant puisque, au vu de ce qui se passe dans ce tome, on pourrait croire à une fin de saison, alors qu'il en reste encore deux autres derrière... avant que ce soit terminé, du moins pour les formats livres de cette série (je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi la suite n'a pas été éditée...). 

C'était génial de voir l'histoire entre Taranee et Nigel avancer, d'autant plus que ça stagnait depuis quelques tomes (d'ailleurs, il me semble que Nigel a été un peu absent durant quelques temps), mais ça survient de manière un peu inattendue. 

C'était un chouette moment de (re)lecture !

15/20

Le temps des adieux, tome 11 (55 pages) : Il me semble que j'ai déjà lu ce livre, mais je n'en suis pas sûre, tellement c'était flou dans mon esprit... seules quelques images (notamment la coiffure de Cornélia et l'appareil dentaire d'Hay Lin) me rappelaient des souvenirs. 

Toujours est-il que je me suis plongée dans l'avant-dernier tome de la série publié chez Glénat. Après la bataille contre Nérissa dans le précédent volume, les cinq Gardiennes retournent à la vie normale... jusqu'à ce que Will s'aperçoive que sa Goutte Astrale (des sosies d'elles-mêmes créés pour les remplacer auprès de leurs familles lorsque les W.I.T.C.H. partent en mission) a disparu ! 

En parallèle à la recherche de la Goutte Astrale de Will, les sorcières vont également raccompagner Caleb et Mme Rudolf à Méridian, ce qui sera l'occasion pour elles de revoir Elyon. Bien que ce passage soit expéditif, c'était agréable de retrouver cet endroit, qui rappelle bien évidemment la première saison de la saga. 

J'ai beaucoup aimé l'histoire autour de la Goutte Astrale, et cela pourrait être développé dans une prochaine saison (et, si mes souvenirs sont bons, c'est ce qui a été fait). Cela apportait une certaine noirceur au récit, et cela a rendu l'intrigue plus intéressante.

15/20

Fie-toi à moi, tome 12 (55 pages) : Ce livre est le dernier tome de la deuxième saison, sachant que les autres n'ont pas encore été éditées chez Glénat... Pour le moment, la suite en français n'est disponible que dans les magazines W.I.T.C.H. de l'époque, et je ne les possède pas tous. Qu'importe, je les lirai en tentant de comprendre au mieux l'histoire. 

Dans celle-ci, nous allons suivre Will, en proie à des doutes après que sa Goutte Astrale ait vu Matt en compagnie d'une autre fille... en parallèle à cela, un homme ressurgit dans la vie des Vandom : le père de Will, ce qui n'est pas au goût de sa mère, en colère à cause de son départ. 

Il y a peu de magie dans ce douzième tome, mis à part quelques tours de la part de Taranee, Hay Lin et Will. C'est bien l'une des premières fois que les Gardiennes ne sont pas transformées, et cette pause dans l'univers magique me semblait bénéfique, puisque les scénaristes ont parlé de ce qui se tramait dans la vie des W.I.T.C.H. 

Pour conclure, ce livre était sympathique à découvrir et j'aimerais savoir la suite, au vu du cliffhanger à la toute fin, mais je vais devoir m'armer de patience... 

C'était un véritable plaisir de se replonger dans ces histoires, et je vais continuer avec la relecture de mes magazines. 

15/20


Aucun commentaire:

Publier un commentaire