jeudi 20 décembre 2018

Tobie Lolness, tome 2 : Les yeux d'Elisha, de Timothée de Fombelle


Auteur·trice·s : Timothée de Fombelle
Illustrateur·trice·s : François Place
Éditeur·trice : Gallimard
Collection : Jeunesse
Pages : 344
Date de parution : 2007
Genre·s : Roman, jeunesse

Synopsis : Le monde de Tobie est menacé !
Le grand chêne est blessé à mort par un cratère qui ronge son cœur. Les mousses et les lichens ont envahi ses branches. Léo Blue règne en tyran sur les Cimes et retient Elisha prisonnière. Les habitants se terrent. Les Pelés sont chassés sans pitié. Pourtant, dans la clandestinité, Tobie se bat, et il n'est pas le seul.
Au plus dur de l'hiver, la résistance prend corps. Tobie parviendra-t-il à délivrer les siens et à sauver son monde fragile ?
Retrouvera-t-il Elisha ?

Au cœur d'un inoubliable monde miniature, le second et dernier tome d'un grand roman d'aventure, d'amitié et d'amour.

Mon avis : Le précédent tome, La vie suspendue, avait été une chouette lecture dont la fin donnait envie de se jeter sur la suite... Mais j'ai décidé de ne pas faire ainsi, et d'attendre quelques mois avant de terminer cette - courte - saga.

Pour les personnes qui ne connaissent pas encore l'histoire, c'est celle de Tobie Lolness, un tout petit être qui vit dans le grand chêne et qui a été obligé de prendre la fuite tandis que sa famille était retenue prisonnière... 

N'en ayant pas parlé dans ma chronique du premier volume, j'en profite pour dire que j'ai bien aimé les illustrations de François Place. Elles sont en noir et blanc, intégrées tout le long du roman, et permettent de mieux imaginer les personnages et les situations.

J'ai eu besoin de dix jours pour lire ce livre, n'étant pas franchement plongée dans la lecture. C'est à la fois dû à plusieurs occupations que j'avais, mais aussi parce que cette suite ne m'a pas vraiment convaincue... J'ai retrouvé les personnages du premier tome et j'avais envie de savoir ce qui allait leur arriver, mais la découverte qu'il y avait eu pour le premier volume n'était plus présente et rendait le tout moins sympathique. 

De plus, j'ai trouvé que certains éléments étaient mal introduits. Afin que les explications tiennent la route, l'auteur nous raconte des choses çà et là, et j'avais parfois l'impression que c'était bâclé - surtout la fin, qui m'a un poil déçue.

C'était une lecture agréable, dont je vais garder un bon souvenir, qui ne sera pour autant pas impérissable. Mais la fable écologique et la critique de notre société étaient des éléments vraiment plaisants, bien que moins présents dans cette suite. 

13/20

Aucun commentaire:

Publier un commentaire