vendredi 2 août 2019

Max et Lili, tome 99 : Lili est harcelée à l'école, de de Dominique de Saint Mars et Serge Bloch


Illustrateur·trice·s : Serge Bloch
Scénariste·s : Dominique de Saint Mars
Coloriste·s : Serge Bloch
Éditeur·trice : Calligram
Collection : Ainsi va la vie
Pages : 45
Date de parution : 2012
Genre·s : Bande-dessinée, jeunesse

Synopsis : Valentine et ses copines ont trouvé un nouveau " jeu " : casser Lili ! La ridiculiser, lui faire subir des brimades, dire du mal d'elle... Lili se retrouve seule, la peur au ventre. Elle ne voit même plus le regard préoccupé de Max... Va-t-elle s'en sortir ?

Mon avis : Depuis quelques temps, je me suis remise à lire quelques histoires de Max et Lili lorsque la thématique m'intéressait. La dernière lecture en date était Max se fait insulter à la récré. Celui-ci traite plus ou moins du même sujet, d'ailleurs. 

En effet, je suis particulièrement attentive à ce qui sort sur ce thème-là, puisqu'il me touche particulièrement. J'ai parfois été déçue des scénarios de Dominique de Saint Mars et, malheureusement, celui-ci en fait partie. 

Ce qui se passe dans cette histoire, c'est que, lors de la rentrée scolaire, Lili va commencer à être mise à l'écart et moquée par un groupe de trois filles, mené par Valentine. Rabaissée et humiliée, elle va très rapidement perdre confiance en elle et se retrouver seule. Malheureusement, je trouve que le sujet a été survolé, à peine effleuré. 

Et pour cause : le livre étant très court, les évènements sont accélérés. Si bien qu'un harcèlement qui met généralement plus de temps à s'installer, de manière insidieuse, arrive en seulement quelques jours dans l'histoire, pour que le problème soit aussitôt résolu. Je suis d'accord avec l'idée de donner de l'espoir aux enfants, mais le harcèlement scolaire étant déjà largement installé dès l'école primaire, il est important de bien en parler. 

Malgré tout, l'autrice a réussi à mettre en avant les mécaniques de cette violence, et c'était dans l'ensemble plutôt réussi étant donné la taille de la bande-dessinée. Les questionnements, adressés aux enfants, à la fin de l'ouvrage étaient pertinents et pouvaient amener une véritable réflexion. C'est donc une lecture en demie-teinte. 

13/20

Aucun commentaire:

Publier un commentaire