mardi 28 mai 2019

Chi, une vie de chat, de Konami Kanata


Illustrateur·trice·s : Konami Kanata
Scénariste·s : Konami Kanata
Coloriste·s : Konami Kanata
Traducteur·trice·s : Fédoua Lamodière
Éditeur·trice : Glénat
Collection : Kids
Genre·s : Manga, jeunesse

Synopsis : Que faire quand on est un mignon petit chaton et que d'un coup, on se retrouve tout seul ? Pleurer ? Ne rien faire ? Attendre ? Non, il y a plus drôle que ça : découvrir le monde ! Du jardin public à la maison, des chaussures au vétérinaire, des balles rebondissantes aux plantes d'appartement... la vie de chat est pleine de joies et de surprises. Et avec Chi, elle l'est encore plus ! Miaaaa...

Mon avis : 

Tome 1 (162 pages) : Il y a longtemps que je voulais découvrir les histoires de cet adorable chaton au nom de Chi, avec un petit manga qui me semblait mignon comme tout. Je ne suis pas déçue, puisque c'est mignon. Les dessins de Chi m'ont totalement fait fondre, je craquais sur sa petite bouille (je ne suis pourtant pas une fana des chats). 

Côté histoire, il faut bien garder en tête qu'elle s'adresse aux enfants. Je n'ai donc pas été particulièrement portée par les aventures de Chi (même si j'aime beaucoup la littérature jeunesse). Ce premier tome, qui parle de l'apprentissage (en effet, Chi va vivre dans une famille humaine, et va devoir apprendre pleins de choses, notamment à être propre). s'adresse donc plutôt aux enfants. 

Pour conclure, j'ai beaucoup apprécié les dessins et j'ai trouvé le personnage de Chi très attachant, mais je ne sais pas trop quoi penser de l'histoire. J'ai beau aimer la littérature jeunesse, c'est peut-être un peu trop enfantin pour le coup... Je ne pense pas continuer cette saga, même si c'était une chouette lecture.

14/20

Tome 2 (154 pages) : Ayant apprécié le premier volume il y a quelques années, j'étais finalement curieuse de lire la suite, contrairement à ce que j'avais dit dans ma chronique de l'époque. 

Dans ce second tome, nous retrouvons Chi chez les Yamata qui va faire la connaissance d'un gros "monstre" noir qui l'effraie... avant qu'elle prenne conscience qu'il n'est pas méchant et qu'il s'agit d'un chat. Sa rencontre avec un nouvel aliment, "dulé" va donner lieu à des situations amusantes. 

Sans le vouloir, Chi fait pleins de bêtises mais la famille Yamata, qui semble profondément l'aimer, lui pardonne à chaque fois. 

J'avais complètement oublié le "zozotement" du chaton et j'ai trouvé ça original et assez drôle. 

Une dizaine de petites histoires mignonnes qui m'ont donné le sourire et peut-être la curiosité pour continuer cette saga, finalement. 

14/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire