mardi 19 février 2019

L'Epouvanteur, tome 8 : Le destin de l'Epouvanteur, de Joseph Delaney


Auteur·trice·s : Joseph Delaney
Traducteur·trice·s : Marie-Hélène Delval
Éditeur·trice : Bayard
Collection : Jeunesse
Pages : 307
Date de parution : 2012
Genre·s : Roman, jeunesse, fantasy

Synopsis : L'épouvanteur, Tom et Alice partent dans le sud de l'Irlande pour fuir la guerre qui ravage le comté. La seule chose qui protège Tom et Alice est la fiole de sang. S'ils s'éloignent de trop ou si la fiole est brisée, ils seront à la merci du diable.

Pendant ce temps, Tom est recruté pour faire face à une alliance maléfique de mages, et prend possession de la Lame de l'Épouvanteur. Une épée avec une face sombre et qui a soif de son propre sang ... C'est la seule arme qui a une chance de battre le Diable en combat. Mais d'abord, Tom a besoin de s'entrainer, et la seule personne qui peut l'aider est Grimalkin, la sorcière assassin. Viendra-t-elle ?

Mon avis : Je n'avais pas continué cette saga depuis un moment, si bien que les événements du précédent tome n'étaient plus très frais dans mon esprit... mais je m'en suis rappelé sans mal et j'avais beaucoup apprécié Le cauchemar de l'Epouvanteur

Cette fois, Tom, l'Epouvanteur et Alice, qui fuient le Comté à cause de la guerre, se rendent en Irlande afin de vaincre les mages qui veulent permettre au dieu Pan de revenir sur Terre. Cette première partie ne m'a pas franchement emballée, j'ai nettement préféré l'arrivée de Grimalkin et ce qu'elle devait accomplir. 

En revanche, j'ai été profondément déçue par ce volume. Déjà parce que les histoires qui se chevauchent un peu les unes sur les autres m'ont perdue, mais surtout parce que ces intrigues différentes ont été, selon moi, bâclées. Tout de même, le long combat que nous attendions est réglé sur trois ou quatre pauvres pages... c'est presque ridicule et c'est franchement dommage.

C'est avec moins d'entrain que je vais lire la suite, même si j'en ai envie, au vu de ce qu'on peut supposer d'Alice à la fin de celui-ci. Mais je me suis plutôt ennuyée avec cet ouvrage, bien en-dessous des précédents !

12/20

Aucun commentaire:

Publier un commentaire