lundi 19 novembre 2018

Les regards des autres, d'Ahmed Kalouaz


Auteur·trice·s : Ahmed Kalouaz
Éditeur·trice : Du Rouergue
Collection : Doado
Pages : 95
Date de parution : 3 février 2016
Genre·s : Roman, jeunes adultes 

Synopsis : Au collège, Laure est la cible d'une bande de filles qui lui font vivre un enfer. Alors, elle rase les murs, encaisse en silence, sèche les cours, craint le pire même quand il ne se passe rien. Un jour, pourtant, il lui faudra dénoncer ses bourreaux pour se sauver. Les regards des autres est un roman fort et émouvant sur le harcèlement. Au travers du portrait de Laure, on comprend ce que vivent ses victimes, pourquoi elles se taisent, et comment réagir.

Mon avis : Ce titre m'a attirée comme un aimant lorsque j'ai vu cet ouvrage à la médiathèque, et le résumé a achevé de me convaincre. 

Nous suivons Laure, une adolescente qui rentre en classe de 3ème avec la boule au ventre en sachant que ces harceleuses vont de nouveau lui pourrir la vie durant une année supplémentaire... La jeune fille n'en a jamais parlé, et le personnel enseignant ne voit pas. Ou plutôt ne veut pas voir. Nous sommes directement dans les pensées de Laure, puisque le roman est écrit à la première personne. 

Ainsi, l'auteur nous raconte comment le harcèlement a démarré, les angoisses de son personnage, ses discussions avec Léo, un ancien ami, qui s'amuse de son côté à harceler d'autres élèves... Si l'idée de faire parler un harceleur était intéressante, leurs échanges sont très peu crédibles. En effet, Laure et Léo font preuve d'une maturité et d'une réflexion trop importante sur le sujet, pour des ados de leur âge. 

J'ai trouvé que les descriptions du ressenti de Laure étaient, elles, réalistes, puisqu'elles se rapportent beaucoup à ce que je pouvais moi-même penser lorsque j'étais harcelée. Mais le sujet est traité un peu trop rapidement, et avec un peu trop de simplicité, alors qu'il est plus complexe que ça... 

Il a au moins le mérite de parler d'un sujet, même si les protagonistes sont assez peu réalistes. C'était une chouette lecture malgré tout, avec certaines phrases qui m'ont touchées... 

"Quand on a peur, on ne croit plus en rien, ni aux belles choses, ni à ceux qui vous disent qu'ils vous aiment".

14/20

Aucun commentaire:

Publier un commentaire