mardi 4 septembre 2018

Billy Brouillard, de Guillaume Bianco


Illustrateur·trice·s : Guillaume Bianco
Scénariste·s : Guillaume Bianco
Éditeur·trice : Soleil
Collection : Métamorphose
Genre·s : Bande-dessinée, fantastique

Synopsis : Je m'appelle Billy Brouillard.
J'aime la solitude et la nuit, la pluie et la mélancolie.
Mais la mort me fait peur.

Pourquoi m'a-t-elle pris Tarzan ?
Pourquoi m'a-t-elle pris mon chat ?
Qui est-elle exactement ?
Où nous emmène-t-elle le moment venu ?

Ce soir, je percerai son secret, ce soir je retrouverai Tarzan ...

Je m'appelle Billy Brouillard ...
J'ai un super pouvoir, une sorte de don ...
Le don de trouble vue ...

Mon avis : 

Le don de trouble vue, tome 1 (143 pages) : Après avoir repéré ce livre il y a des années, j'ai enfin eu l'occasion de le lire en l'empruntant à quelqu'un. Je ne savais pas trop de quoi il en retournait, j'étais juste très attirée par cette superbe couverture (la collection Métamorphose des éditions Soleil propose toujours de beaux ouvrages). 

Billy Brouillard est un enfant de sept ans qui a beaucoup d'imagination et qui n'est pas toujours gentil avec sa petite sœur et Tarzan, son chat. Lorsque ce dernier meurt, le petit garçon va se poser beaucoup de questions sur la mort, il ne comprend pas pourquoi elle lui a pris son chat. Il part alors en croisade pour tenter de saisir ce qui lui échappe... 

En parallèle à cette histoire, nous allons avoir des extraits de gazettes et des contes, plus ou moins terrifiants. J'ai trouvé que c'était un peu dur comme lecture pour les enfants, dans le sens où pas mal de choses sont morbides. Billy lui-même l'est.

J'ai, par ailleurs, eu beaucoup de mal à apprécier ce personnage. Bien qu'il n'ait que sept ans et qu'il ne prenne pas forcément conscience des choses, je l'ai trouvé franchement méchant avec sa sœur, et le fait qu'il s'amuse à lui cracher dessus m'a un peu gênée. 

Ce n'est pas vraiment ce à quoi je m'attendais, mais j'ai apprécié l'univers inventé par Guillaume Bianco. Je l'ai trouvé très original, et les illustrations m'ont plu également. C'était une bonne lecture, et je suis suffisamment intriguée pour vouloir lire la suite. 

15/20

Le garçon qui ne croyait plus au Père Noël, tome 2 (103 pages) : Tarzan, le chat de Billy Brouillard, est mort et ce dernier demande au Père Noël de le ramener à la vie, ce qui semble impossible pour le vieux monsieur barbu. Ainsi, Billy cesse de croire en lui... 

Dans ce deuxième tome, nous sommes encore une fois loin des contes mignons qui pourraient être racontés aux enfants. Guillaume Bianco nous parle de la mort et autres joyeusetés à travers le regard d'un jeune enfant (qui a le don de trouble vue), tout en agrémentant son livre de quelques explications. 

Encore une fois, le travail de Guillaume Bianco est impressionnant, pour nous servir encore plus de morbide... mais j'ai trouvé l'histoire moins chouette que pour le premier tome. 

C'est tout de même un univers original que l'auteur a développé, et les illustrations, quoique un peu glauques, sont très belles. 

14/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire