mardi 10 février 2015

Le fils des instituteurs, de Jean-Paul Nozière


Jean-Paul Nozière
Jeunesse, autobiographie
Seuil, collection Fiction
5 février 2015
243 pages

Synopsis : Tu seras la risée du monde, suivi de Mais qu'est-ce qu'on va bien faire de toi ?

Pour satisfaire les exigences de ses parents instituteurs, Camille aurait sans doute aimé être irréprochable.
Oui, mais voilà : Camille est un garçon sensible et fragile, pas toujours à la hauteur de l'idéal de réussite de sa famille.
Parviendra-t-il, néanmoins, à trouver sa place au collège ?
Et dans la vie ?

Mon avis : J'avais très envie de lire Tu seras la risée du monde, parce que le titre m'intriguait, alors, lorsque j'ai vu que le livre avait été réédité avec sa suite, je n'ai pas hésité une seule seconde avant de me jeter sur l'histoire de Jean-Paul Nozière, qui nous livre son témoignage. Camille, appelé Fanfan, est un enfant qui fait encore pipi au lit à l'âge de douze ans. Atteint d'énurésie, le jeune garçon souffre de sa condition, craignant plus que tout qu'en entrant au collège (et, donc, à l'internat), il devienne la risée du monde. 

Il nous livre son histoire, sa vie de famille avec ses parents instituteurs, Zac et Bette, et son frère aîné, Gus. Les parents sont très exigeants avec leurs enfants, veulent qu'ils deviennent des instituteurs (voire des professeurs), et surtout pas des ouvriers ou, pire, des "bons à rien". Fanfan et Gus travaillent d'arrache-pied, et obtiennent des notes excellentes. Seulement, presque toutes les nuits, Camille fait pipi au lit. Sa mère souffre également de cette situation, qu'elle tient absolument à cacher aux voisins. Elle ne veut surtout pas qu'on se moque de son fils. Fanfan, quant à lui, se pose un tas de questions, sur les raisons de sa maladie, et sur son corps. Il se demande s'il est normal. Et chez lui, impossible de poser des questions sur le corps, le sexe ou la puberté ! Très prudes, leurs parents leur interdisent de parler de toutes ces choses, de prononcer des jurons. Gus et Camille sont soumis aux règles très strictes de leurs parents. Année après année, on suit l'enfance et l'adolescence de Jean-Paul Nozière, dans les années soixante. 

J'ai vraiment beaucoup aimé ce témoignage, que j'ai trouvé très touchant. Camille est un adolescent comme les autres, qui souffre d'une maladie, terrifié à l'idée que les autres le découvre et se moquent de lui. Il doit faire face à la pression mise par ses parents, et par l'idée d'entrer au collège et de risquer les moqueries et la méchanceté de ses camarades. C'est un livre qui, bien qu'il raconte une histoire qui s'est passée il y a quelques dizaines d'années, mériterait amplement d'être étudié en classe, puisqu'on parle du mal-être d'un enfant.

3 commentaires:

  1. Ce n'est pas du tout le genre de livre que j'ai l'habitude de lire et le genre de livre qui me plait ! Mais après tout, pourquoi pas, il n'a pas l'air trop mal et assez intéressant :)

    RépondreSupprimer
  2. Il me tente beaucoup moins celui-ci :/

    RépondreSupprimer