lundi 15 avril 2019

Les Apparences, de Gillian Flynn


Auteur·trice·s : Gillian Flynn
Traducteur·trice·s : Héloïse Esquié
Éditeur·trice : France Loisirs
Pages : 678
Date de parution : Juin 2013
Genre·s : Roman, thriller

Synopsis : « À quoi penses-tu ? Comment te sens-tu ? Qui es-tu ? Que nous sommes-nous fait l’un à l’autre ? Qu’est-ce qui nous attend ? Autant de questions qui, je suppose, surplombent tous les mariages, tels des nuages menaçants. »

Amy, une jolie jeune femme au foyer, et son mari Nick, propriétaire d’un bar, forment, selon toutes apparences, un couple idéal. Ils ont quitté New York deux ans plus tôt pour emménager dans la petite ville des bords du Mississipi où Nick a grandi. Le jour de leur cinquième anniversaire de mariage, en rentrant du travail, Nick découvre dans leur maison un chaos indescriptible : meubles renversés, cadres aux murs brisés, et aucune trace de sa femme. Quelque chose de grave est arrivée. Après qu’il a appelé les forces de l’ordre pour signaler la disparition d’Amy, la situation prend une tournure inattendue. Chaque petit secret, lâcheté, trahison quotidienne de la vie d’un couple commence en effet à prendre, sous les yeux impitoyables de la police, une importance inattendue et Nick ne tarde pas à devenir un suspect idéal. Alors qu’il essaie désespérément, de son côté, de retrouver Amy, il découvre qu’elle aussi cachait beaucoup de choses à son conjoint, certaines sans gravité et d’autres plus inquiétantes. Si leur mariage n’était pas aussi parfait qu’il le paraissait, Nick est néanmoins encore loin de se douter à quel point leur couple soi-disant idéal n’était qu’une illusion.

Mon avis : Il y a quelques années, je suis allée voir un film au cinéma, intitulé Gone Girl. J'avais été complètement happée par cette intrigue, dont j'ai gardé un souvenir assez fort... Et pourtant, le livre qui a fait l'objet de cette adaptation cinématographique traînait dans ma pile à lire depuis près de quatre ans. La faute à l'épaisseur de l'ouvrage, entre autres, parce que je craignais que cette lecture me prenne trop de temps et soit trop longue. 

De fait, je me suis rendue compte que les apparences sont trompeuses, puisque j'ai terminé ce roman en à peine plus d'une semaine... Et l'autrice m'a également prouvé, à travers son histoire, qu'en effet, les apparences étaient souvent trompeuses... 

Nick et Amy sont marié·e·s depuis cinq ans jour pour jour lorsque cette dernière disparaît dans des circonstances qui laissent à penser qu'il s'agit d'un meurtre. Ainsi, les journalistes et surtout les enquêteur·rice·s de police vont s'apercevoir que, derrière cette façade de bonheur, le couple n'était pas si heureux que ça... 

Le·a lecteur·rice va suivre cette intrigue par deux points de vue : celui du mari le jour de la disparition de sa femme, et celui de sa femme à travers le journal intime qu'elle a rédigé durant plusieurs années. Au début, c'est lent, presque trop, mais au fur et à mesure, j'étais de plus en plus prise dans le récit. Je ne me souvenais pas bien de tous les détails (et probablement que le film n'a pas pu tous les présenter), aussi c'était un plaisir de les découvrir. 

Même si je savais le fin mot du livre, je sentais l'angoisse monter petit à petit, et c'est vraiment ce que je recherche avec un thriller. Je connaissais déjà l'intrigue mais Gillian Flynn a suffisamment de talent pour que je ne trouve pas cela trop gênant. 

Un roman haletant, avec une tension qui va crescendo, et qui remet totalement en cause ce qu'on peut penser de prime abord. C'est un énorme pavé et c'est un peu décourageant de se lancer dedans, mais vous ne le regretterez sans doute pas... surtout si, contrairement à moi, vous n'avez pas (encore) vu le film (ce qui m'a un peu gâché la surprise des révélations, je l'admets).

15/20

Aucun commentaire:

Publier un commentaire