mardi 30 avril 2019

Le jour où les zombies ont dévoré le Père Noël, de S.G. Browne


Auteur·trice·s : S.G. Browne
Traducteur·trice·s : Laura Derajinski
Éditeur·trice : Mirobole
Collection : Horizons Pourpres
Pages : 222
Date de parution : 18 septembre 2014
Genre·s : Roman, humoristique, fantastique, horreur

Synopsis : Pauvre Andy Warner. L’ex-star contestataire des morts-vivants a passé une année entière soumis à des tests expérimentaux dans un laboratoire de recherches sur les zombies dans l’Oregon. Heureusement, un miracle se produit : à quelques jours de Noël, il parvient à s’échapper et fausse compagnie à ses poursuivants en enfilant un costume de Santa Claus. Le déguisement parfait… À deux réserves près : des collègues de décomposition le reconnaissent et exigent de lui qu’il soit leur chef ; et une adorable fillette solitaire le suit partout, convaincue qu’il est vraiment le père Noël… Une comédie horriblement délicieuse à lire sous le sapin.

Mon avis : Il y a quelques années, j'ai fait la connaissance d'Andy Warner dans Comment j'ai cuisiné mon père, ma mère et retrouvé l'amour et ça avait été une formidable rencontre. C'est avec plaisir que je l'ai retrouvé pour une nouvelle aventure qui se situe dans la période de Noël. 

Andy est zombie connu pour manifester pour ses droits et ceux de ses congénères. En effet, dans cette duologie, les mort·e·s-vivant·e·s ont des capacités de réflexion et de parole, contrairement à ce qu'on peut voir avec des séries comme The Walking Dead. En revanche, afin de ralentir leur décomposition, les zombies doivent manger de la chair humaine, ce qui n'est pas bien vu par ces derniers... Ainsi, les revenant·e·s sont complètement objectifié·e·s. Les "respirants" les enferment dans des zoos, pratiquent d'horribles tests sur elleux... 

Il ne fait pas bon vivre (si on peut dire) dans ce monde quand on revient à la vie. Et cette fois, Andy va devoir libérer ses amis emprisonnés mais sa rencontre avec une fillette laissée de côté par sa mère va chambouler tous ses plans. En effet, elle va le prendre pour le Père Noël et le suivre partout... 

Encore une fois, S.G. Browne nous a offert un ouvrage à la fois glauque et drôle, à base de chair humaine avalée et d'humour zombiesque décapant ! 

En plus de cela, il y a un véritable engagement de la part de l'auteur. En effet, j'avais plus que jamais envie de militer pour les droits des mort·e·s-vivant·e·s ! Il y a quelques références qui sont faites à l'exploitation animale et à ce que nous faisons subir aux animaux, et cela n'a pas échappé à mon regard d'antispéciste convaincue. 

Pour conclure, l'auteur parvient, tour à tour, à nous dégoûter, à nous faire rire, à nous donner envie de pleurer, tout en portant des messages engagés. C'est une belle réussite ! 

15/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire