lundi 11 février 2019

L'aimant, de Lucas Harari


Illustrateur·trice·s : Lucas Harari
Scénariste·s : Lucas Harari
Coloriste·s : Lucas Harari
Éditeur·trice : Sarbacane
Pages : 148
Date de parution : 23 apût 2017
Genre·s : Bande-dessinée, polar

Synopsis : Pierre, jeune étudiant parisien en architecture, quitte tout pour la Suisse. Destination : les thermes de Vals, un magnifique édifice au coeur de la montagne. Sujet de sa thèse, le bâtiment aux lignes pures le fascine et l'obsède... Ces murs recèlent un mystère, pierre en est persuadé - une porte dérobée, qu'il doit absolument trouver.

Mon avis : Je ne me serais probablement jamais penchée sur cette bande-dessinée - malgré cette jolie couverture intrigante - sans le prix en bulles de la médiathèque auquel je participe, parce que l'histoire ne m'intéressait pas particulièrement de prime abord. Mais je sais qu'il n'est pas bon de rester sur une idée reçue, et j'étais donc contente de pouvoir lire cet ouvrage.

Nous suivons Pierre, un français étudiant en architecture, qui se rend en Suisse, aux thermes de Vals, le sujet de sa thèse. En effet, il est obsédé par ce bâtiment (dont il ne cesse de dessiner les plans) et a envie de percer à jour le mystère qui l'entoure... Mais ces découvertes vont lui apporter des ennuis et la convoitise d'autrui... 

J'ai été déroutée par cette histoire (qui, à priori, se base sur des faits réels) aux allures fantastiques et je n'ai pas accroché plus que ça. Je n'ai pas aimé le personnage principal, Pierre, dont nous ne comprenons pas vraiment les motivations ni l'origine de son obsession. 

Au niveau des illustrations, elles m'ont fait parfois penser à Hergé (notamment avec les visages des personnages), et ce n'est pas le trait de crayon que j'apprécie le plus. Je reconnais néanmoins que les paysages étaient beaux et bien réalisés, mais le reste est trop épuré et linéaire pour moi. 

C'est une histoire somme toute intéressante que nous raconte Lucas Harari, mais qui m'a laissée un peu dubitative et qui ne m'a pas plu plus que ça.

12/20

Aucun commentaire:

Publier un commentaire