dimanche 8 juillet 2018

Nous le peuple, de Collectif


Auteur·trice·s : Collectif, postface de Benjamin Guérif
Traducteur·trice·s : Jacques Mailhos
Éditeur·trice : Gallmeister
Collection : Totem
Pages : 60
Date de parution : 5 avril 2018
Genre·s : Essai

Synopsis : À la fin du XVIIIe siècle, la Déclaration d’Indépendance, la Constitution et la Déclaration des Droits jalonnent la métamorphose des colonies britanniques d’Amérique du Nord en une entité politique nouvelle et profondément originale. En deux décennies décisives, elles défient leur métropole, prennent leur destin en main et s’inventent un avenir commun. Ces trois courts textes fondateurs de l’histoire américaine racontent la naissance d’une nation et aident à comprendre les États-Unis d’aujourd’hui. Près de deux siècles et demi plus tard, leur influence sur la civilisation occidentale demeure considérable.

Mon avis : Ce court document de soixante pages comporte la Déclaration d'indépendance des États-Unis d'Amérique (de 1776), la Constitution des États-Unis d'Amérique et les amendements de la Déclaration des droits. Des textes qui peuvent paraître barbants mais qui sont intéressants à découvrir parce qu'ils régissent encore aujourd'hui.
 
Pour les personnes qui connaissent ou veulent découvrir l'Histoire de l'Amérique, ces textes fondateurs sont tout à fait pertinents. Leur lecture reste abordable, bien qu'elle ne soit pas amusante. De plus, une chronologie assez détaillée a été ajoutée au début du livre, ce qui permet de mieux situer les événements. 

Malheureusement, j'ai regretté que la postface de Benjamin Guérif ne soit pas plus approfondie. Je dois dire que je m'attendais principalement à une analyse des textes, mais ce n'est pas le cas. 

Comme je le disais, il y a principalement des textes de lois, peut-être pas ce qui est le plus intéressant... Je ne vais pas tout retenir, mais j'y jetterais bien un oeil de temps à autre. J'ai assez peu de connaissances historiques, et cela me permet d'étoffer ma culture générale. 

Ainsi, je remercie les éditions Gallmeister et Babelio pour cet ouvrage, reçu grâce à la Masse Critique.   


13/20

Aucun commentaire:

Publier un commentaire