mercredi 23 mai 2018

D'un trait de fusain, de Cathy Ytak


Auteur·trice·s : Cathy Ytak
Éditeur·trice : Talents Hauts
Collection : Les héroïques
Pages : 254
Date de parution : 21 septembre 2017
Genre·s : Jeunes adultes

Synopsis : 1992. Mary, Monelle, Julien et Sami sont lycéens dans une école d’art. En cours de dessin, leur modèle préféré s’appelle Joos. Il est jeune, libre et beau. À l’âge des premières expériences amoureuses, l’épidémie de sida s’immisce brutalement dans leurs vies. La plupart des adultes se taisent et semblent ignorer la tragédie. Mary décide de briser le silence, d’affronter le regard de ses parents, de la société, et de s’engager.

Mon avis : Un livre qui aborde le problème du sida dans les années 90 et le combat des personnes atteinte de cette maladie (et de leur allié·e·s) ? Il n'en fallait pas plus pour me convaincre de leur lire !

Nous allons suivre cinq personnages : Marie-Ange (ou Mary), Monelle, Julien, Sami et Joos. Ce dernier va entrer dans la vie de ces jeunes lycéen·e·s en école d'art, et les chambouler de plusieurs manières... Et, surtout, le sida va entrer dans leur vie. Mary, une élève discrète élevée par des parents très à cheval sur leurs principes, va alors militer auprès d'Act Up et s'engager contre la maladie. 

J'ai aimé suivre Marie-Ange et voir les changement s'opérer en elle, dans sa façon de penser et surtout de s'exprimer. C'est un personnage que j'ai trouvé touchant, tout comme Sami et Joos... En revanche, j'ai peu apprécié Monelle et Julien, légèrement effacé·e·s de l'histoire, d'ailleurs. 

Cathy Ytak aborde ici un sujet qui reste encore tabou, et nous replonge à la naissance d'Act Up, avec ses actions coups de poing. J'ai trouvé cette association très intéressante, et j'aurais aimé en savoir plus à ce sujet. C'est un reproche que je ferais à ce livre : l'histoire est longue à se mettre en place, si bien que l'engagement de Mary reste assez peu présent, et tout se termine très vite. 

C'est un livre touchant - qui n'est pas là non plus pour te tirer les larmes, et ça, c'est cool - mais j'aurais aimé qu'il parle plus du militantisme... Une chouette histoire cependant, mais qui aurait mérité d'être plus approfondie. 

15/20

Aucun commentaire:

Publier un commentaire