mardi 9 février 2016

Joyeux Noël, de Christian Carion

Auteur·e·s : Christian Carion
Éditeur·trice : Perrin
Pages : 178
Date de parution : 2005
Genre : Historique

Synopsis : La guerre qui surgit en plein été 1914 oblige des millions d'hommes à quitter leur foyer pour rejoindre le front. Nikolaus Sprink, prodigieux ténor à l'opéra de Berlin, doit interrompre la carrière qu'il a entamée et se séparer de la belle Anna Siirensen, sa complice à la ville comme sur scène. Le prêtre Palmer, qui s'est porté volontaire, et Jonathan le sacristain quittent leur Ecosse natale, l'un comme soldat, l'autre comme brancardier... Dans la tranchée où il s'est replié avec ses hommes, le lieutenant Audebert ne peut s'empêcher de penser à sa femme dont il n'a plus de nouvelles alors qu'elle est sur le point d'accoucher. La guerre qui devait être courte s'installe. Survient Noël. Les tranchées éclairées par les guirlandes allemandes accentuent la mélancolie des hommes. Soudain, un signe, un coup d'oeil, et voilà que d'un bord à l'autre, on enjambe les tranchées, on se parle, on échange des souvenirs, de l'alcool, des cigarettes. Palmer, Audebert, Ponchel le Chtimi, tous se retrouvent sur le no man's land, entre les tranchées françaises, écossaises et allemandes. Les soldats fraternisent. Nikolaus, qu'Anna a rejoint au mépris de tous les règlements, y donnera son plus beau récital. L'impensable s'est produit.

Mon avis : Cette histoire se passe durant la Première Guerre Mondiale, durant la période de Noël en 1914. Des soldats Britanniques, Français et Allemands qui s'affrontent mais qui, le jour de Noël, décident de ne pas se battre et de partager leurs provisions, leurs alcools. Au final, ils vont partager bien plus que de simples victuailles. Ils vont partager de véritables moments de convivialité ensemble, et de paix. 

Christian Carion s'est inspiré d'un fait réel pour écrire ce roman, un évènement qui semble à peine croyable, pourtant. Les soldats ont mit de côté la Guerre, leurs différences, durant un moment. C'est un livre très court, un peu trop court malheureusement. Le style de l'auteur est simple, mais efficace. 
J'ai apprécié qu'il se mette à la place de différents personnages de différentes nationalités. Il n'y a pas de méchants ou de gentils, il y a seulement ces hommes qui se retrouvent armés, obligés de devoir défendre leur pays contre quelque chose qui les dépasse.  

C'est un roman historique simple et accessible, qui est très émouvant car il nous montre les horreurs et les difficultés de la guerre, ainsi que son inutilité. Des soldats qui sont censés être ennemis - alors qu'ils ne se connaissent même pas - vont se lier d'amitié. C'est à la fois beau et horrible. 

★★★☆☆

1 commentaire:

  1. IL m'a l'air intéressant à découvrir, j'en prends note :)

    RépondreSupprimer