dimanche 17 novembre 2013

Yamato Nadeshiko, tome 1, de Tomoko Hayakawa

Auteur : Tomoko Hayakawa
Genre : Manga, shôjo
Éditeur : Pika
Parution : 2008
Pages : 208
Prix : 6 euros 95

Synopsis : 

Et vous, que feriez-vous si on vous proposait de vivre dans une magnifique villa gratuitement pendant 3 ans ? C’est ce qui arrive à quatre magnifiques jeunes hommes. Mais tout a un prix ! En échange, ils acceptent de transformer la nièce de la propriétaire en une véritable Lady en affirmant que ce sera chose facile...

Grossière erreur ! La jeune fille en question n’entre dans aucune catégorie ! Elle semble plutôt sortir tout droit d’un film d’horreur.
De plus, elle ne supporte pas se trouver près des belles personnes qui lui provoquent de terribles saignements de nez.

Bref, le chemin pour devenir une Lady semble très loin…

Mon avis :

La semaine dernière, j'ai "attaqué" mon second manga, avec un "shôjo", cette fois-ci. (Un Shôjo est un manga visant essentiellement à un public d'adolescentes). Je l'ai moins apprécié que le premier. Ce manga-là est un manga plutôt détente et plutôt drôle, certes, mais je n'ai pas vraiment apprécié cette lecture.

L'histoire raconte celle de quatre garçons séduisants, Ranmaru, Yuki, Takenaga et Kyohei, qui acceptent la proposition d'une veuve chez qui ils logent : ne plus payer le loyer, mais, en échange, ils doivent aider la nièce de celle-ci, Sunako, a devenir une "lady". Les quatre garçons acceptent, sans imaginer le travail que ça représente. Suite à une déception amoureuse, Sunako a rejeté toute forme de beauté. C'est un personnage vraiment étrange, qui ne supportent pas de voir des gens beaux (qu'elle trouve trop "lumineux"), qui reste tout le temps enfermée dans son monde et son mal-être...

Quant aux quatre garçons, un seul tome n'a pas été suffisant pour connaître leurs personnalités et, surtout, à les différencier. Le problème, c'est que j'ai encore beaucoup de mal à m'adapter aux noms un peu complexes et inhabituels des personnages de manga et, du coup, je les confonds, je m'emmêle les pinceaux : cela n'a donc rien à voir avec ce manga-là précisément, puisque c'était la même chose pour le précédent.

Mais bon, les raisons qui font que je n'ai pas spécialement apprécié cette lecture, c'est parce que j'en attendais peut-être plus. Bien qu'il soit frustrant de ne pas connaître la fin, je ne lirais pas les tomes suivants, n'ayant pas suffisamment accroché au premier. J'ai trouvé cette lecture très distrayante, mais un peu sans intérêt. Je ne veux surtout pas dégommer le manga, parce qu'il a des points positifs, mais je n'en garde pas une superbe impression. Peut-être parce que je n'ai pas tout saisi aussi. Mais voilà, quoiqu'il en soit, je ne tiens pas à épiloguer durant des heures. Il me reste assez peu de souvenirs de cette lecture, bien qu'elle soit récente, ça ne m'a pas marqué, et puis je n'ai pas tout compris. Peut-être que les mangas ne sont pas vraiment fait pour moi, ou peut-être les "shôjo", les mangas pour filles. Je me dirigerais vers autre chose, la prochaine fois !

3 commentaires:

  1. pourquoi pas mais pas pour le moment

    RépondreSupprimer
  2. Ca fait vraiment longtemps que j'ai lu ce manga, et dans mes souvenirs je l'avais apprécié.

    RépondreSupprimer