lundi 24 septembre 2018

Le vrai sexe de la vraie vie, tome 1, de Cy.


Illustrateur·trice·s : Cy.
Scénariste·s : Cy.
Éditeur·trice : Lapin
Pages : 221
Date de parution : 24 novembre 2016
Genre·s : Bande-dessinée, érotisme

Synopsis : Tu as remarqué, malin(e) comme tu es, que ce livre va parler de sexe. Mais est-ce qu’on t’a déjà parlé du VRAI sexe ? Celui avec des maladresses et des ratés (dans les 2 sens du terme), celui qui est pudique et hésitant, celui avec du sable dans la shnek, celui de la première fois, celui avec le décor qui casse ou les sphincters qui lâchent, celui dans des endroits inconfortables, celui avec un handicap, celui avec des objets, celui avec des vrais gens, hétéros, homos, bi ou transgenres, celui avec ou sans amour, bref celui qui change du porno et qui décomplexe à mort nos soubresauts maladroits et humains.

Mon avis : Cela fait un moment que j'ai découvert Cy., via le site Madmoizelle que je lisais à l'époque, lorsqu'elle publiait sous le nom de Cy(prine) des petites planches qui parlaient de sexe. Autant dire que j'avais très envie de retrouver ça en bande-dessinée...

Ce n'est pas mon genre de lire de la littérature (et encore moins sous forme de bande-dessinée) érotique, mais une fois n'est pas coutume, et autant le faire avec quelque chose de qualité ! En effet, l'autrice relate des témoignages sur la sexualité de manière très inclusive. Ainsi, on retrouvera de la sexualité hétéro, homo, des personnes handicapées, trans, racisées... Il y a aussi d'autres situations qui sont évoquées, comme le consentement, le plan à trois, la masturbation, etc. 

Et c'est ça que j'apprécie dans ce que Cy. fait : cette diversité qui est au final très réaliste, puisque le sexe ne concerne pas que les personnes hétéros, blanches et valides. Et surtout, les situations sont amenées avec pas mal de légèreté, si bien qu'on dédramatise un peu l'angoisse qu'on pourrait avoir vis-à-vis de notre propre sexualité. Les fails, ça arrive, c'est normal, et cette bande-dessinée les montre avec humour. 

Il y a encore pleins de sexualités et de choses qui pourraient être racontées, et c'est sûrement ce que l'autrice a fait dans le second tome, que je vais acheter prochainement. Parce que c'est indispensable, c'est drôle, déculpabilisant, et en plus les illustrations sont vraiment belles. 

16/20

Aucun commentaire:

Publier un commentaire