mardi 17 avril 2018

Amazing Spider-Man Vocation, de Joe Michael Straczynski et John Romita Jr


Illustrateur.trice.s : John Romita Jr
Scénariste.s : Joe Michael Straczynski
Coloriste.s : Dan Kemp et Avalon Studios
Traducteur.trice.s : Sophie Watine-Vievard
Éditeur.trice : Hachette
Collection : Marvel
Pages : 138
Date de parution : 27 février 2014
Genre.s : Comics, science-fiction

Synopsis : Au cours de sa vie, Peter Parker s'est souvent senti seul. Le secret des pouvoirs de Spider-Man est lourd à porter, d'autant que ses tentations d'en tirer profit ont abouti au meurtre de son oncle Ben, aggravant son isolement et son sentiment de culpabilité. Mais voilà qu'un personnage mystérieux apparaît, avec des pouvoirs semblables à ceux de Peter. Qui est cet homme ? Et quelle est cette terrible menace qui arrive en Amérique, à la recherche de Spider-Man ?

Mon avis : Grande amatrice des films Spiderman avec Tobey Maguire, j'avais bien envie de découvrir les comics un jour, et j'ai enfin décidé de sortir celui-ci qui traînait dans ma pile à lire depuis quelques années. 

Nous retrouvons donc Pete Parker qui a été quitté par Mary-Jane, et qui découvre être poursuivi par Morlun, une sorte de vampire qui se nourrit des pouvoirs des super-héros. Peter est contacté par Ezechiel, un homme qui semble en savoir beaucoup sur lui et dont les pouvoirs sont semblables aux siens, qui l'informe du danger qui le menace. 

Ce que j'ai trouvé chouette, c'est qu'il était possible de comprendre l'histoire rien qu'avec les informations données ici (sur les origines des pouvoirs de Spider-Man et ce qu'il en faisait, notamment), et qu'il n'y a donc pas besoin de lire tous les comics pour suivre. Nous faisons donc la rencontre d'un des ennemis les plus dangereux que Spider-Man va devoir affronter, dans un combat épique. 

Il y a beaucoup d'action, je ne me suis pas ennuyée à un seul moment dans ma lecture. J'aurais aimé en apprendre plus sur Ezechiel, qui est très mystérieux, et j'ai bien aimé l'intégration d'un tel protagoniste dans l'histoire. Quant à Morlun, je m'arrachais les cheveux en me demandant comment Peter allait s'en sortir. 

Certains moments sont amusants, d'autres stressants, et j'ai trouvé le tout plutôt bien réussi. Les illustrations me rappellent vraiment l'univers Marvel (que je connais très peu), et il y avait tellement d'action que je ne savais pas quelles images regarder, par moment. 

Une lecture sympathique d'un super-héros que j'aime beaucoup.

14/20

Aucun commentaire:

Publier un commentaire