mardi 19 septembre 2017

Etranger à Berlin, de Paul Dowswell


Auteur·trice·s : Paul Dowswell
Traducteur·trice·s : Nathalie Peronny
Éditeur·trice : Naïve
Collection : Land
Pages : 430
Date de parution : 2009
Genre : Jeunesse, historique

Synopsis : Quand ses parents meurent, en 1941, Piotr, jeune garçon polonais, est placé dans un orphelinat à Varsovie. Il est rapidement repéré : sa grande taille, ses cheveux blonds et ses yeux bleus font de lui un modèle accompli du type aryen prôné par Hitler... Un haut dignitaire nazi souhaite l'adopter : Piotr, rebaptisé Peter, est accueilli dans sa nouvelle famille à Berlin. Mais Peter sent bien que pour les autres, il reste un étranger. Tous ses efforts tendent à convaincre son entourage du contraire, quitte à faire quelques compromis... C'est alors qu'il rencontre Lena... et qu'il découvre grâce à elle le vrai visage du nazisme. Il est temps pour lui de choisir son camp. Et de prendre des risques...

Mon avis : J'avais envie de lire Etranger à Berlin depuis une éternité, aussi n'ai-je pas hésité lorsque je l'ai vu dans les rayons de la médiathèque. L'histoire, c'est celle de Piotr, un polonais qui vient de perdre ses parents en 1941 et qui est placé dans un orphelinat à Varsovie. Ses yeux bleus et ses cheveux blonds, ainsi que sa taille, font de lui le parfait modèle aryen... il va ainsi être adopté par un homme haut placé et nazi, et va être appelé Peter et se retrouver dans sa famille d'accueil, à Berlin. Mais sa rencontre avec Lena va lui ouvrir les yeux sur le nazisme... 

Bien sûr, il est possible de se dire que cela ne fait qu'un livre de plus sur la Seconde Guerre Mondiale. Mais nous allons suivre ici un jeune polonais qui va être accueilli par une famille qui prône les idées d'Hitler, et qui ne sait pas franchement quoi en penser. Autant dire qu'aborder l'embrigadement et l'engagement me semblait être une bonne idée. 

J'ai trouvé très intéressant d'être plongée au cœur de l'Allemagne nazie, de voir comment les personnes y vivaient, les divergences d'opinion, l'embrigadement et, au contraire, la rébellion et l'opposition... Il est même important de noter que la pression sociale, les menaces sur la famille, le chantage... amènent un certain nombre de personnes à se taire, voire à participer sans pour autant prendre conscience de ce qui se passe réellement pour les personnes opprimées. 

J'ai trouvé le personnage de Peter - alias Piotr - vraiment plaisant. Il a ses propres idées, il va rapidement comprendre que quelque chose ne tourne pas rond, et sa rencontre avec Lena ne fera que renforcer ses convictions. La propagande nazie est permanente, même au moment de Noël, où tous les cadeaux dans sa famille d'accueil seront antisémites. 

Ce genre d'ouvrage est essentiel pour que les plus jeunes puissent comprendre l'horreur de la Seconde Guerre Mondiale, et pour éviter que les événements se répètent... J'ai réussi à mieux comprendre le fonctionnement de l'Allemagne nazie et les jeunesses hitlériennes. L'atmosphère est sans cesse tendue, le tout est très oppressif puisque je me demandais ce qui allait advenir des différents personnages. 

Un roman réussi et très plaisant, et qui se lit vite tant nous sommes plongé.e.s au cœur de l'histoire, avec Peter, Lena et les autres... 

15/20

2 commentaires: