mardi 30 août 2016

Le garçon aux oreilles en feuille de chou, d'Eric Sanvoisin

Auteur·e·s : Eric Sanvoisin
Éditeur·trice : Oskar
Collection : Jeunesse
Pages : 144
Date de parution : 2009
Genre : Jeunesse

Synopsis : Après bien des complications au moment de l'accouchement, Yohan naît avec des oreilles qui, dit-on "dépassent la taille moyenne généralement constatée". En grandissant, ses oreilles ont, elles aussi, continué à se développer. Vers 4 ans, Yohan s'est mis à avoir très mal aux oreilles. Verdict du médecin : otite. Durant des années, l'enfant a souffert, cumulant les visites chez le médecin et les poses des yoyos. Mais un jour, les otites ont disparu, Yohan était enfin soulagé, ses oreilles ne le faisaient plus souffrir. Il pensait que le cauchemar était terminé. Il ne se doutait pas que son entrée en sixième annonçait un nouveau calvaire : les moqueries de ses camarades... 


Mon avis : C'est un nouveau livre qui aborde le harcèlement scolaire, sujet auquel je suis particulièrement sensibilisée. Nous allons suivre un jeune garçon, Yohan, qui entre au collège. Il a les oreilles très décollées et va aussitôt être la cible de moqueries. Rapidement, un "jeu" va s'opérer : tirer les oreilles du garçon aux oreilles en feuille de chou. Yohan va commencer à se défendre et à se montrer violent physiquement, au point de s'attirer des problèmes. De plus, il n'a parlé de cet acharnement à son encontre à personne.

Alors il ne cherche pas d'aide auprès des adultes, qui ne comprennent pas son comportement. Il préfère s'imaginer se couper les oreilles. Cette partie de son corps va devenir un complexe tellement énorme pour lui qu'il va en rêver la nuit.

Ce livre parle de sujets importants : du harcèlement scolaire et tous les aspects vicieux qu'il y a derrière : l'incompréhension des adultes, la réponse par la violence, les complexes que ça peut créer... Des complexes qui peuvent parfois vous suivre toute votre vie, et qui ne sont pas des choses à prendre à la légère. 

Pourtant, malgré ce sujet grave, le livre est plutôt drôle. Yohan est un personnage qui m'a amusée, et que j'ai trouvé touchant. Bien sûr, ce n'est pas à se tordre de rire par terre, mais il y a de chouettes moments et, surtout, cela ne tombe jamais dans le pathos ou le larmoyant. Malgré ça, Eric Sanvoisin a réussi à parler du sujet en le présentant tel qu'il est : grave. 

C'est une chouette découverte.

13/20

1 commentaire:

  1. Un roman au sujet bien connu de tous, je suis assez intriguée :)

    RépondreSupprimer